gestion paieLa feuille de paie constitue un des points les plus sensibles dans la relation entre l'employeur et son salarié.
Que la paie arrive en retard, minorée, erreur sur les congés payés ... et les discussions deviennent assez vite animées.

Près de trois TPE sur quatre confient la gestion de leur paie à un expert-comptable.
Cela traduit un fait réel : si les informations de base nécessaires pour le bulletin de salaire sont faciles à déterminer, le calcul du bulletin de salaire et des charges sociales demande un investissement important, tant pour comprendre les mécanismes que pour suivre l'actualité.

De quoi parle-t-on ?

Aux termes de l'article L3243-2, al.1 du Code du Travail, l'employeur doit remettre au salarié un bulletin de paie lors du paiement de la rémunération, ou le lui faire parvenir par tout moyen.
Ce bulletin doit, parmi d'autres mentions obligatoires, détailler le salaire brut et les charges sociales.

Les charges sociales doivent être déclarées et réglées par la société chaque trimestre ou, dans le cas de structures plus importantes, chaque mois.
Elles couvrent principalement les cotisations d'allocations familiales, d'assurance maladie, d'assurance chômage pour les employés, de prévoyance et de retraite complémentaire pour les cadres, ainsi qu'un certain nombre de cotisation complémentaires, facultatives ou non (logement, mutuelle).

SEECA International, votre cabinet international de proximité.